Snack fonctionnel.

Énergie, protéines, immunité, concentration, mémoire... des snacks pour tous les moments de la journée !
Snack fonctionnel.

Sport. Sport.

Tirez le meilleur de votre entraînement.

Complétez votre apport en protéines avec les snacks sport. Idéals pour la récupération musculaire.

Les avantages.

  • Riche en protéines
  • Faibles en sucre
  • Pour la récupération musculaire.

Snacks sains. Snacks sains.

On connait tous cette petite faim qui intervient entre deux repas. On se laisse très vite tenter par une barre chocolatée pratique et rapide mais loin d’être idéale pour notre satiété, et encore moins pour notre santé. Cette barre a valeur de snack.

Traduit, le mot anglais snack signifie grignotage en français. Le snacking désigne une catégorie de produits alimentaires rapides et faciles à déguster. Il peut s’agir de chips, biscuits, beignets, pop corn ou barres chocolatées par exemple.

Depuis quelque temps, peut-être accentué par la pandémie de covid, les consommateurs ont réalisé les conséquences néfastes de ces solutions de grignotage sur les organismes. Les industriels s’adaptent.

En fonction du moment de la consommation d’un snack, les effets produits ne seront pas les mêmes et ne permettront pas d’atteindre les mêmes objectifs :

  • En collation à 10h ou 17h :

La consommation d’un snack sain sera parfaite pour une collation à 10h ou 17h au travail ou en déplacement. En cas de petite fringale, il sera une bonne alternative aux grignotages habituels. L’objectif est de venir combler une petite faim. L’apport en fibre permettra de remplir cet objectif. Surtout, ces snacks viendront remplacer une collation trop sucrée tout en gardant le plaisir gourmand. Une raw barre sera aussi idéale. 

  • Au petit déjeuner :

Le petit déjeuner français est connu pour être très bon mais surtout trop sucré. Viennoiserie, pain blanc, pâte à tartiner sont aussi gourmand que calorique. D’ailleurs, il s’agit d’un repas trop souvent oublié, faute de temps entre le réveil et le départ à son travail. Une bien mauvaise idée pour votre organisme.

Une barre céréale riche en protéines et faible en sucre sera donc idéale. Pratique et donc consommable rapidement chez soi ou sur le trajet, sa faible teneur en glucide sera parfaite pour casser le jeûne de la nuit. Votre organisme ne sera pas agressé par une charge de sucre dès son réveil. Les vitamines et protéines (apportées notamment par le soja) vous apporteront l’énergie nécessaire pour démarrer votre journée.

  • Avant ou après le sport : 

30 minutes avant votre séance de sport, les snacks protéiné , par leur format pratique et leur composition faible en sucres, auront un rôle d’allié pour réaliser de meilleures performances. Votre organisme bénéficiera d’une source de protéines et de glucides qui participeront à vous donner l’énergie nécessaire pour prendre soin de vos muscles. Après un effort physique (entraînement ou compétition), la faim est souvent limitée. Un snack aura un apport en protéines important pour optimiser la reconstruction des fibres musculaires détruites durant l’effort et ainsi maintenir ou augmenter la masse musculaire. La récupération sera plus rapide et permettra d'enchaîner plus rapidement les entraînements.

  • Devant la télévision ou une série.

 C’est connu, la télévision nous donne envie de manger. Si, ce n’est pas les publicités qui vous suggèrent de grignoter, ça peut être l’attrait d’une bonne série. Là encore, chips ou autre pop corn ne seront pas une bonne idée pour votre corps. En revanche, privilégiez des snacks faibles en sucres. Par exemple des billes soja soufflées enrobées de chocolat ou des granolas faibles en sucre. Il y aura le mécanisme de ne nourrir par petites bouchées, tout au long du temps passé devant l’écran, sans culpabilité de mal se nourrir.

Le problème des snacks généralement c’est leur composition. Ils sont souvent très sucrés (certaines barres chocolatées de 45g contiennent 27g de sucres) et riches en matières grasses.

Aujourd’hui, nos modes de vie font que l'on en consomme de plus en plus : moins de temps pour manger, davantage de grignotage devant des séries par exemple. Récemment, l'OMS (Organisation mondiale de la santé) a revu à la baisse ses préconisations sur le sucre qui doit constituer, selon ses conseils, 5 % des apports énergétiques quotidiens, c'est-à-dire, l'équivalent de 25 grammes par jour, soit six cuillères à café pour une ration de 2.000 calories. Toutefois, ces recommandations ne prennent pas en compte les sucres présents dans les fruits frais ou le lait. Pourtant, la plupart des pays dépassent largement ces indications. En France, la consommation moyenne s'élève à 95 grammes par jour, soit quatre fois la dose autorisée.

C’est pourquoi nous voyons arriver, en France, dans les rayons des grandes surfaces des nouveaux snacks : des snacks sains. Aussi bien des barres céréales, des raw barres (des barres crues souvent à base de dattes), ou encore des barres enrobées de chocolat avec un fourrage gourmand mais des ingrédients atypiques et plus sains (soja, pois, pois chiche.) Ces snacks sont ainsi plus faibles en sucres et en calorie, souvent sans gluten, ni lactose, et composés parfois de super aliments (Gingseng, soja, …). L’objectif étant de proposer une meilleure solution aux consommateurs sans pour autant changer leurs habitudes.

Des snacks produits en fonction des AJR.

La manière de penser le snack a totalement changé. Certaines marques réfléchissent davantage à la conception du snack comme un repas, c'est-à-dire à ce qu’il va apporter à celui/celle qui le consomme. Ils sont davantage imaginés sur la base des AJR (Apports Journaliers Recommandés), fixés par des organismes de santé comme l’EFSA (Autorité Européennes de sécurité des aliments). 

Ainsi il existe des barres riches en vitamines quand d’autres seront plus riches en protéine, ou encore avec très peu de sucres.

Attention, la simple indication de « snacks sain » ou « snacks sans sucre » ne garantit pas un meilleur choix. Pour éviter qu’un snack ne devienne une simple friandise, il faudra la choisir rigoureusement en se concentrant sur sa composition et ses apports.

Il faut s’assurer que la barre choisie soit faible en calories ( - de 250 kcal) et si possible pas trop sucrée. L’apport de fibres (> 5g ) peut permettre de contrôler les pics glycémiques et assurer la satiété. Les vitamines que peut contenir un snack peuvent être importantes pour votre bien-être. Enfin, si ce snack est source de protéines (> à 13g), il représente un vrai atout, que vous soyez sportif ou non. Il s’agira d’un apport non négligeable en protéines.